Armor TV : une expérience unique en son genre

Le blog ou site Internet est devenu aujourd’hui monnaie courante. Paradoxe ? Alors qu’elles se consacrent à la vie des territoires, défendent des valeurs d’identités locales ou régionales, les chaînes de télévisions locales entrent dans la « blogosphère » mondiale et échappent du coup aux contraintes de la diffusion restreinte pour s’approprier l’espace illimité du web. Expérience unique : Armor TV, vraie chaîne locale des Côtes d’Armor, a même été conventionnée en octobre par le CSA sur un modèle très classique avec une autorisation sur 5 ans, présentation de business plan etc., bien qu’elle ne soit visible que sur Internet ! « Nous n’avions pas le choix, précise l’initiateur du projet, Olivier Hamon. Nous voulions nous lancer avant la période électorale et aucune fréquence n’était disponible… » Financée par le département, à 48% par le Conseil Général, la chaîne développe des partenariats avec aujourd’hui 6% de son budget couvert par la publicité. Pour Olivier Hamon, pas de doute : « Internet est en train de devenir un outil de diffusion essentiel. » Un vrai effet de surprise (ou/et de curiosité) a entouré en tout cas le lancement de la chaîne. La conférence de presse du 24 novembre 2006 a été suivie d’un flot de mails et de visiteurs uniques (115 000 en une semaine !).

Une diffusion plus souple et plus légère ?
Moins chère que la diffusion hertzienne, la diffusion via Internet, si elle est plus souple et plus légère, nécessite tout de même quelques investissements. « Le coût de diffusion n’est pas dérisoire. tout dépend du service d’hébergement choisi et de la puissance des outils, insiste le directeur d’Armor TV. Nous sommes les premiers en Europe à avoir choisi le modèle Bitastream. Ce qui veut dire que nous avons eu des réglages à faire au niveau technique. » Grâce au haut et très haut débit et aux formats de compression qui s’améliorent de jour en jour, les « buggs » ou difficultés de connexions sont de plus en plus rares. En un clic, de n’importe où sur la planète, vous voilà relié à un petit coin de paradis breton avec par exemple l’émission « On en parle chez vous ». « 40% des personnes qui viennent sur la chaîne, souligne Olivier Hamon, sont hors de France, Australie, Amérique du Nord et même Pakistan, il y en a au moins un qui vient se connecter tous les jours !  »

Blogs, vidéo et programmes interactifs
Tous les Costarmoricains de France et d’ailleurs peuvent donc se retrouver sur www.armortv.fr et un blog a même été créé en parallèle où ils peuvent bien sûr réagir mais trouver aussi des compléments « d’antenne » avec des sortes de « bonus » sur les coulisses des émissions tournées. Des projets d’émissions vraiment interactives avec intervention en direct du « télénaute » sont en cours, une émission en direct et en breton, intitulée « webnoz » vient d’être lancée et au début de l’année, les vidéastes devraient pouvoir avoir aussi leur espace d’expression sur le blog… Comme quoi, on peut surfer tout en gardant l’esprit du terroir.

Un marche pied vers la TNT ?
Entre une télévision locale réelle mais virtuelle et une fréquence en numérique hertzien virtuellement attendue, il n’y a qu’un pas, qu’aimerait franchir Olivier Hamon. Car l’avenir d’Armor TV se joue aussi, évidemment, si une entrée dans la cour des grands, celle de la TNT, est finalement autorisée. Au côté de l’analogique hertzien, Internet, aurait-il aussi un rôle à jouer pour promouvoir les télévisions locales et leur laisser enfin une place sur le numérique ?

Share 'Armor TV : une expérience unique en son genre' on Delicious Share 'Armor TV : une expérience unique en son genre' on Digg Share 'Armor TV : une expérience unique en son genre' on Facebook Share 'Armor TV : une expérience unique en son genre' on Twitter Share 'Armor TV : une expérience unique en son genre' on Email Imprimer cette page Imprimer cette page