Etude annuelle du CREDOC, les places d’internet et de la télévision

L’étude du CREDOC, « La diffusion des technologies de l’information et de la communication dans la société française » propose chaque année une photographie des pratiques des français en ce domaine. Cette étude pose les repères des pratiques et des changements en cours.

 

LA CONSOMMATION DE VIDEOS VIA INTERNET

La consommation de vidéos en téléchargement (14%) ou en streaming (23%) baisse d’un point. Au total, 72% des français ne regardent pas de vidéos par internet que ce soit en téléchargement ou en streaming. La population jeunes, les 12_24 ans occupe l’essentiel de cette consommation de vidéos en ligne. Plus des deux tiers des jeunes pratiquent le streaming.

La baisse constatée des téléchargements est largement imputable à une diminution de cette pratique chez les jeunes (-9 points par rapport à 2011). Le CREDOC n’interprète pas ce chiffre, mais rappelons que  2012 est aussi l’annonce de l’arrêt des services de mégaupload. Cette diminution de la consommation par les jeunes n’est pas compensée par le streaming qui affiche même une forte désaffection chez les cadres (- 9 points).

120000_CREDOC_IMG_ConsoTelecharg_Streaming

Cette désaffection apparente n’est pas réellement expliquée dans le rapport, tandis que la consommation de télévision sur un ordinateur se porte elle plutôt bien (voir ci-dessous).

 

LA TELEVISION SUR INTERNET

8% des français regardent la télévision sur leur téléphone portable, mais 24% des propriétaires d’un smartphone. Ce taux augmente tranquillement (+ 1 point) et le CREDOC relève ce taux se maintient uniquement grâce à l’effet parc d’équipement et non la densification des pratiques. En effet, le nombre de propriétaires de smartphone regardant la télévision sur leur téléphone diminue de 28 à 24%. La encore, ce sont les 18-24 ans et les foyers de plus de 3 personnes qui forment l’essentiel de cette population.

En revanche, la consommation de télévision sur son ordinateur ne faiblit pas : une personne sur 5 regarde la télévision sur son ordinateur soit 26% des internautes. Cette pratique est plus répandue chez les jeunes, les diplômés, hauts revenus et urbains.

120000_CREDOC_GRAPH_ConsoTelevisionOrdi

 

 

 

L’EQUIPEMENT EN TELEVISION ET SON MODE D’ACCES

Le CREDOC note que l’équipement en télévision(s) et ordinateur(s) sont complémentaires et non concurrents. En effet, 67% des personnes interrogées vivent dans un foyer équipés de plusieurs ordinateurs et de plusieurs téléviseurs.

Concernant les modes d’accès, tous les modes d’accès gagnent un ou deux points sauf la TNT qui voit sa part diminuer de 61 à 58%. Les utilisateurs de la TNT se trouvent davantage chez les personnes âgées et en zone rurale et 40% des habitants des communes de moins de 2 000 habitants reçoivent la télévision par le satellite.

 

En ce qui concerne les critères de choix du fournisseur d’accès à Internet, les nouveaux métiers (assembleurs d’offres télévisuelles et plate-forme de VOD) sont les moins déterminants. Le choix d’un FAI est toujours guidé principalement par la qualité du tuyau et le débit proposé.

 

LA PLACE DE L’INFORMATION

49% des français suivent l’actualité sur internet. Ce qui est le plus intéressant c’est la comparaison de son utilité  par rapport aux autres médias en matière de suivi et de compréhension de l’information.

Pour suivre l’actualité, la télévision reste le média préféré de 58% des français mais perd 6 points alors que internet en gagne 6 et convainc ainsi 16% des français passant ainsi devant la radio et la presse écrite en 4 ans.

16% des français pensent que Internet est le média qui permet de mieux comprendre l’actualité (+ 5 points). La télévision (51%) et la presse écrite (21%) restent les deux médias principaux mais affichent un recul par rapport à Internet.

 

Pour consulter l’étude du CREDOC

 

 

Share 'Etude annuelle du CREDOC, les places d’internet et de la télévision' on Delicious Share 'Etude annuelle du CREDOC, les places d’internet et de la télévision' on Digg Share 'Etude annuelle du CREDOC, les places d’internet et de la télévision' on Facebook Share 'Etude annuelle du CREDOC, les places d’internet et de la télévision' on Twitter Share 'Etude annuelle du CREDOC, les places d’internet et de la télévision' on Email Imprimer cette page Imprimer cette page