Télé Bocal : Un « Gaulois » chez les Romains ?

Dans un tout autre style, la plus « village » de toute, Télé Bocal, partage aussi le canal 21 avec la chaîne Demain, Cinaps Télévision et BDMTV. Pilotée par Richard Sovied, installée dans le XXème arrondissement de la capitale, Télé Bocal est indéniablement la plus « rebelle », la plus alternative des chaînes locales autorisées par le CSA à monter sur la TNT. Une chaîne qui a choisi de vivre la nuit (23 heures à 2h de matin) parce qu’elle ne cherche surtout pas à séduire le « tous publics »…

A quelques jours du lancement, Richard Sovied nous livre sans états d’âme l’état de son esprit…

Etre finalement repris sur la TNT, c’est un rêve ou un cauchemar ?

Un peu des deux ! D’un côté, c’est évidemment une consécration. C’est l’aboutissement d’années de lutte, de négociations, de batailles, à aller réclamer une légitimité. Dans ce sens, cette reconnaissance représente un rêve. D’un autre côté, c’est un vrai cauchemar car nous n’avons pas les moyens de cette télé ! Il n’y a aucune télévision, aussi petite soit-elle, basée sur une économie solidaire. Nous sommes vraiment précurseurs ou « outsider ». Donc, c’est difficile. Déjà nous recevons des factures hallucinantes… Je ne sais pas comment on va les payer. Mais je garde espoir en me disant que notre existence physique sur la TNT va peut-être susciter des réactions.

Vous lancez un appel à l’aide ?

Oui, très clairement, j’ai demandé à la région Ile de France et à Jean-Paul Huchon (Président de la Région ndlr) en particulier d’intervenir d’urgence pour qu’on puisse nous aider. Pour moi, Télé Bocal ne représente pas seulement un chaîne de télévision, c’est tout un travail associatif que l’on réalise dans les quartiers avec des ateliers, des soirées avec des projections, le site Internet, des forums… Mon idée reste toujours de relayer les infos de quartiers et de créer du lien social. A terme, j’aimerais pouvoir réaliser une quotidienne d’une heure, « Paris Bocal ».

Le 20 mars, vous serez prêts ?

Nous ne serons pas les premiers à diffuser nos images puisque le lancement se fait à midi et que nous diffusons la nuit. Pour commencer, ce seront des extraits de ce que nous avons déjà « en boîte ». En fait, notre vrai démarrage « en direct » aura lieu le samedi 29 mars : nous avons prévu une grande fiesta avec 400-500 personnes et beaucoup de musique… Le comble, c’est que pour l’instant, nous ne pourrons pas nous voir car nous n’avons pas d’écran qui peut capter la TNT !

Share 'Télé Bocal : Un « Gaulois » chez les Romains ?' on Delicious Share 'Télé Bocal : Un « Gaulois » chez les Romains ?' on Digg Share 'Télé Bocal : Un « Gaulois » chez les Romains ?' on Facebook Share 'Télé Bocal : Un « Gaulois » chez les Romains ?' on Twitter Share 'Télé Bocal : Un « Gaulois » chez les Romains ?' on Email Imprimer cette page Imprimer cette page